Retrouver sa sensibilité avec sa propre nature

Christiane Lavanoux, Prony

Les big data ne sont pas une nouveauté. A l’ère des grands volumes de données, les démarches d’observation minutieuse des comportements des consommateurs ont très peu évolué. C’est notre rapport à l’information et notre accès facilité à celle-ci qui est nouveau. Cet accès accru aux données offre avant tout des informations approfondies, en termes de marketing, aux annonceurs par exemple. Il est ainsi généré une plus grande pertinence dans les opérations commerciales par la prise en compte facilitée des informations sur les clients et prospects. Les campagnes sont ciblées et personnalisées.

Ces changements amènent les professionnels de la communication et du marketing à s’intéresser enfin à leurs clients et donc à s’en rapprocher pour tisser des liens. D’autres utilisateurs manipuleront autrement et à d’autres fins les prédictions issues de nos algorithmes. Utiliser les big data dans un rapport d’altérité ou de bienveillance n’est peut-être pas la motivation première de ces chasseurs du virtuel. Cela permettrait pourtant d’éviter d’extraire ces précieuses informations dans le but de nous classer, de nous étiqueter, voire de nous discriminer.

Et si se rapprocher du client était une invitation à se rapprocher de soi-même? S’il s’agissait pour chacun de retrouver sa sensibilité avec sa propre nature? Voilà encore un test grandeur réelle de notre capacité à mettre en œuvre une politique de communication extérieure et collective. Celle-ci restera incomplète si elle n’est pas également un appel à nous décloisonner de l’intérieur : développer notre intuition, notre créativité, notre esprit d’innovation, simultanément à une fin de plaisir et pour faire avancer les choses vers plus de coopération et de partage. Il ne tient qu’à chacun de vérifier qu’expérimenter sur le terrain la conciliation intérieure de nos talents et de nos besoins est tout aussi excitante et vivante que vivre la réalité, sans doute nécessaire mais loin d’être suffisante du social media et du monde de l’intelligence artificielle.

- Christiane Lavanoux, LE JEU DU JE

Photo: JLB

Vous désirez commenter, aimer, partager? Vous êtes les bienvenus. Pour votre signature virtuelle, téléchargez votre photo préférée sur Gravatar

Le livre électronique français  » LE JEU DU JE  » est disponible dans l’iBookstore
Le livre électronique anglais  » THE I GAME  » est également disponible dans l’iBookstore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>